FOUSSERET (le)

// ' );popup.document.close();">Cliquez pour agrandir l'imageGrâce à des registres paroissiaux très anciens nous savons que des TALAZAC vivaient au Fousseret au 16ème siècle. Le peu d'informations contenues sur ces registres paroissiaux et l'absence d'autres sources pour cette époque ne permettent pas d'établir un arbre complet. Seule la descendance de Arnaud nous apparaît clairement.

Arnaud (1-2-1) a un fils prénommé Bernard (1-3-2) qui aura une descendance très prolifique avec 7 garçons qui se marieront. La famille a quitté le Fousseret pour Cazères, mais seuls Guillaume (1-4-2) et Bertrand (1-4-7) y resteront, Pey (1-4-1) allant à Saint Julien et les autres à Lavelanet de Comminges.

Dans cette famille on est agriculteur de père en fils.

Cliquez pour agrandir l'image

Branche de LAVELANET DE COMMINGES (31)


Pierre (2-7-1) a été condamné en 1792 à 10 ans de bagne pour le vol d'un mulet. Entré au bagne de Rochefort il s'en évadera le 9 mai 1793. Repris, il sera condamné le premier octobre 1793 par la cour martiale de Rochefort à 3 ans de fer. Il quitte le bagne le 15 novembre 1793 sans que l'on sache pour quel motif ni pour quelle destination. Probablement s'est-il à nouveau évadé, cette fois-ci de façon définitive. On n'a plus jamais entendu parler de lui.


Louis Auguste (4-10-1), tour à tour cordonnier, boucher, marchand de journaux, est à l'origine d'une branche de Saône et Loire.


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mardi 22 mai 2012